Votre état de santé est en grande partie conditionné par l’environnement dans lequel vous avez grandi et celui dans lequel vous vivez actuellement. Il peut s’agit de vos habitudes sanitaires, vos régimes alimentaires ou encore du cadre de votre hygiène de vie.

Ce n’est pas pour rien que l’espérance de vie en bonne santé varie énormément d’un Pays à l’autre.

En France, elle est de 64,1 ans chez les femmes et 62,7 chez les hommes.  Pour comparer, l’on note un écart de presque 10 ans avec la Suède par exemple ou l’on note une espérance de vie en bonne santé de 73 chez les hommes et de 73,3 ans chez les femmes.

Vous êtes néanmoins le premier responsable de votre état de santé. Le problème étant que notre société moderne veut que très peu de personnes accordent de l’importance à la compréhension de leur corps, à la maximisation de leur bien-être et de la bonne santé de leur organisme.

Les personnes ayant consciences qu’une bonne santé, c’est aussi des principes d’auto-améliorations au quotidien sont encore marginales. « Il ne faut pas chercher à rajouter des années à sa vie, mais plutôt essayer de rajouter de la vie à ses années », disait John Fitzgerald Kennedy (ancien président des États-Unis).

Il est donc essentiel que vous soyez le premier acteur de votre bien-être.  

Entretenir sa santé

Lutter contre les mauvaise habitudes

Gardez la santé, c’est savoir faire des choix tout au long de votre vie. En effet, beaucoup de nos lecteurs ne savent pas par où commencer pour se remettre en forme.

Chaque jour, des sollicitations de toutes origines peuvent jouer en faveur ou en défaveur de votre état de santé. L’idée ici est que vous devez prendre l’habitude de prendre les bonnes décisions au quotidien.

Pour cela, nous pouvons prendre quelques exemples tirés de vos quotidiens.

  • Choisissez de vous cuisiner une salade plutôt que d’acheter un menu au Macdo.
  • Buvez un verre d’eau plutôt qu’un soda.
  • Faites un peu d’exercice physique plutôt que de vous affaler sur votre qualité en toutes circonstances.
  • Choisissez d’acheter des aliments issus des circuits courts (ou chez les producteurs si vous en avez la possibilité)  plutôt que d’acheter des produits transformés de mauvaises qualités.

Choix de vie et impact sur la santé

Beaucoup de personnes souffrant de maladies cardiaques, de cancers ou encore victimes d’AVC (accidents vasculaires cérébrales) sont souvent des victimes de leurs mauvais choix durant leur vie.  

Vos choix de sanitaire d’aujourd’hui sont des facteurs déterminants de votre état de santé de demain, c’est un fait inévitable.

Votre cheminement vers le bien-être corporel passera sans doute par une prise de conscience. Chacun d’entre nous à des objectifs qui lui sont propres. Certaines personnes recherchent à perdre du poids, d’autre à avoir plus d’énergie tandis que d’autres souhaitent prévenir l’apparition de maladies et d’affections physiques ou mentales.

Peut-importe vos raisons, il conviendra que vous trouviez la maturité d’esprit pour que vous sachiez faire les bons choix pour votre santé et cela chaque jour.

L’importance de se fixer des objectifs

Origine du bien-être

Votre hygiène de vie ne doit pas dépendre de la perception qu’on les autres de la santé. Vous êtes le premier responsable de votre bien-être.

Se fixer des objectifs vous permet d’avoir une vision durable de votre progression.

Comment progressez si vous ne savez pas ce que vous voulez et ou vous en êtes ?

Sachez qu’une vie ou vous vous avancez à l’aveuglette vous rend naturellement plus faible et plus sensible au changement.Les évolutions les plus pertinentes se font de façon progressive dans le temps.  

Comment définir vos objectifs

Prenez  le temps de définir vos objectifs sur le maximum de vos problématiques.

Xavier, spécialiste de la santé et de la remise en forme chez xHealthy.fr souligne l’importance de vous fixer des objectifs et de suivre leurs évolutions.

Selon ce dernier, « Notez vos avancées, surveillez régulièrement votre état de santé et apprenez à comprendre votre corps si vous souhaitez maximiser vos résultats et vivre en bonne santé ».  

Pour cela vous pouvez vous questionner sur :

  • Votre alimentation, en vous renseignant sur les aliments que vous mangez pour vous aider à définir un régime alimentaire sain.
  • Votre condition physique, en identifiant si vous manquez d’activité pour votre forme. Cela vous motivera à faire du sport et à bouger.
  • Votre condition mentale, en vous questionnant sur vous-même, votre humeur et vos sentiments.

Précautions à prendre

N’essayez pas d’aller plus vite que la lumière et de faire plus de sport que nécessaire. Vous risqueriez de retarder votre progression et même de vous blesser.

Si les changements que vous vous imposez vous insupportent, vous devrez sans doute envisager d’arrêter et de revoir votre stratégie plutôt que de vous forcer, puis d’être dégouté. De plus, il ne s’agit pas de faire un mois de sport ou d’alimentation saine, puis d’arrêter le mois suivant. Il doit s’agir avant tout d’une démarche durable dans le temps qui aura un véritable impact bénéfique sur votre organisme et votre santé

Ecrire un commentaire